Le Bayern à la conquête du triplé

0
13

Mercredi, l’autre demie opposera le dauphin du « Rekordmeister », Schalke, au finaliste malheureux de la précédente édition, l’Eintracht Francfort.

« Leverkusen est une excellente équipe de contres avec beaucoup d’imagination et de finesse technique. En Coupe, l’émotion est primordiale: ce sera un régal demain », a estimé Heynckes lundi lors de la conférence de presse d’avant-match.

>> Lire aussi : Le Bayern Munich en demi-finales après son nul contre Séville

Il a prévenu que son équipe, déjà sacrée championne d’Allemagne pour la 28e fois au début du mois, allait jouer à fond sur tous les tableaux. Sa victoire en championnat 5-1 samedi contre Mönchengladbach (8e), avec quasiment une équipe bis, a d’ailleurs démontré que l’ogre bavarois avait toujours faim.

Sauf qu’avant de décrocher un 19e titre de Coupe d’Allemagne (finale le 19 mai), le Bayern n’aura pas la tâche facile à Leverkusen où il devra se passer de Vidal, blessé à un genou et peut-être de Tolisso qui a reçu un nouveau coup à un tibia samedi.

Actuellement valeureux 3e de Bundesliga, les hommes de Heiko Herrlich viennent d’ailleurs d’infliger à des cinglants 4-1 à des concurrents directs aux places de C1, Leipzig et Francfort.

>> Lire aussi : Vidal très incertain contre le Real

La défense bavaroise devra particulièrement se méfier des ailiers Leon Bailey, le Jamaïcain de 20 ans aux jambes de feu, et de l’Allemand Kevin Volland, deuxième meilleur buteur du championnat (14 buts) et auteur de quatre réalisations lors des deux dernières rencontres.

Dans l’autre match, Schalke aura à coeur de se donner la possibilité de réitérer son succès en Coupe de 2011 qui pourrait parachever une excellente saison avec une deuxième place de championnat quasiment acquise.

Sauf qu’en face, Francfort, actuel 7e et qui peut encore espérer une qualification directe pour la Ligue des champions, fera tout pour atteindre de nouveau la finale après son échec de 2017 contre Dortmund (1-2). Un beau cadeau d’adieu pour son entraîneur Niko Kovac qui rejoindra dès la fin de la saison… le Bayern.

Avec AFP

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here