Centrafrique : Abdel Kadher Kalil appelle l’UFDRF à se démarquer du conclave de la Séléka de Kaga-Bandoro

0
146

Bangui — L’ex proche de Djotodia, Abdel Kader Kalil, s’est démarqué du conclave des leaders de la Séléka en cours à Kaga-Bandoro. Il appelle ses éléments et les Centrafricains à ne pas céder à la manipulation. Il l’a dit dans une interview accordée au RJDH.

Aimer son pays et rester solidaire du gouvernement en usant de la patience, c’est la ligne choisie par Abdel Kader Khalil pour inviter les Centrafricains à ne pas souscrire à l’appel à la guerre et à la haine. Il appelle ses éléments de l’UFDR Fondamentale à se démarquer de cette agitation présente car, dit-il, la manipulation est à la base de ce nouveau travers.

Il prône la vigilance en ces termes «j’informe tous les ex-combattants dudit mouvement de redoubler de vigilance et de ne pas céder à la manipulation de certaines personnes mal intentionnées de la République» a-t-il scandé dans un communiqué radiodiffusé dont la Fréquence RJDH a eu copie.

Alors que les conclusions du conclave de Kaga-Bandoro ne sont pas encore connues, le général Abdel Kader Kalil accuse d’ores et déjà les chefs Séléka d’obédience Boko Haram et appelle la communauté musulmane à se méfier «j’appelle mes compatriotes Centrafricains et plus particulièrement ceux de la communauté musulmane à la vigilance car la dernière alternative des bandits c’est de faire appel à Boko-Haram. Ils n’aiment pas les musulmans et les pays voisins de la RCA qui pratiquent une diplomatie agissante. Ces chefs d’Etat ne doivent pas accepter cette dérive et se doivent de lui barrer la route. Ils ne doivent pas céder devant cette menace ni permettre la mise en œuvre de ce projet machiavélique » a-t-il ajouté.

Difficile pour l’instant d’avoir les versions des leaders de la coalition Séléka. L’UFDRF est l’aile dissidente de l’UFDR, coalition ayant porté Michel Djotodia au pouvoir le 24 mars 2013 mais morcelée après sa chute en décembre de la même année.

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here