Les « femmes leaders » plaident pour leur implication dans l’Initiative Africaine pour la paix en RCA

0
35

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, et le Commissaire à la paix et la sécurité de l’Union Africaine (UA), Smaïl Chergui, ont rencontré les femmes leaders Centrafricaines le jeudi 12 avril 2018 au Quartier général de la MINUSCA à Bangui.

Les deux hauts responsables ont brièvement expliqué aux femmes leaders, la coopération entre l’ONU et l’UA pour trouver des solutions politiques au conflit qui frappe la République Centrafricaine en les assurant de la solidarité des Nations Unies et de l’Union africaine à l’égard du peuple centrafricain.

« Il n’y aura pas de paix sans la participation pleine et effective des femmes au processus entrepris par les Nations unies, le gouvernement Centrafricain et les initiatives de l’Union Africaine pour la paix en Centrafrique », ont-ils expliqué, avant de signifier que « les femmes doivent se joindre à tous les acteurs afin de sensibiliser la population », car il faut commencer à désarmer les cœurs, à faire une bonne communication axée sur les changements de comportement, condition sine qua non d’une paix durable.

Les femmes leaders ont fait plusieurs recommandations, affirmant leur appui inconditionnel aux opérations de désarmement pour pacifier non seulement le KM5 mais aussi tous les autres arrondissements de Bangui de même que l’arrière-pays. Elles ont sollicité de leurs interlocuteurs, qu’ils soient leur porte-voix pour la mise à disposition des moyens matériels et financiers qui leurs serviront à entreprendre des activités de sensibilisation auprès des populations et des groupes armés sur le terrain. Elles ont par ailleurs demandé leur implication dans l’Initiative de paix de l’Union Africaine et ont en outre, sollicité l’appui de la Communauté internationale pour protéger la radio SEWA, situé dans le 3ème arrondissement, « un véritable outil de communication pour la culture de la paix », ont-elles affirmé.

Au terme de ces échanges, Jean-Pierre Lacroix et Smail Chergui se sont réjouis de l’engagement des femmes leaders Centrafricaines à appuyer le processus de la paix tel que soutenu par la communauté internationale.

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here