Centrafrique : L’UNHCR poursuit les opérations de rapatriement volontaire des réfugiés du Congo

0
62

Mongoumba – 64 familles soit 204 personnes sont rapatriées volontairement par l’UNHCR le 10 Avril du Congo Brazzaville. L’opération permettra d’accompagner et d’installer les retournés chez eux.

La deuxième vague du convoi d’acheminement des réfugiés centrafricains du Congo est la recherche de solution aux problèmes des réfugiés centrafricains. Déjà plus de 300 sur 650 réfugiés sont rentrés du Congo dans un contexte où le gouvernement et son partenaire l’UNHCR se mobilisent pour accompagner les retournés.

Valentin Kazango, jeune père d’une famille se dit très satisfait de retourner sur sa terre natale, « je suis très content aujourd’hui de rentrer au pays après cinq années d’exil. Je ne saurais comment remercier l’UNHCR et le gouvernement de mon pays pour les efforts considérables qui ont abouti à notre retour », a-t-il affirmé.

Pour Michel Babingui, membre de la Commission Nationale pour les Réfugiés (CNR), le gouvernement à travers la CNR, l’UNHCR et les autres partenaires ont travaillé fort pour la réussite de cette opération, « l’acte est un succès. Tout se passe bien ; la fois passée nous avons organisé le retour de 101 personnes et aujourd’hui le nombre s’accroit. Je remercie tous ceux et celles qui ont contribué au succès de cette action », s’est-il félicité.

Quant au Sous-Préfet de Mongoumba, Achille Dédane Fayanga, l’arrivée des réfugiés à Mongoumba est un signe de paix qui revient peu à peu en République Centrafricaine, « aujourd’hui si nos parents, frères et sœurs ont décidé de retourner, c’est parce qu’on est mieux chez soi. Au nom du gouvernement centrafricain que je représente, je vous souhaite la bienvenue et que votre présence contribue au développement de la RCA », a indiqué l’autorité régionale.

Les retournés, une fois installés dans le site de transit ont bénéficié des soins gratuits par le service médical de Mongoumba et les agents de l’Afrique Secours et Assistance (ASA), ainsi que des kits en vivres accompagnés d’une somme d’argent de cinquante mille francs par ménage pour leur installation.

La deuxième vague du rapatriement volontaire des réfugiés centrafricains du Congo Brazzaville intervient dix jours après la première vague survenue le 31 Avril.

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here