Centrafrique : La population de Sibut accueille le retour des éleveurs peuls venus de Kabo

0
119

SIBUT, 12 avril 2018 (RJDH)—La population de Sibut vient d’accueillir le retour des éleveurs peuls venus de Kabo au Nord du pays. Une cinquantaine d’éleveurs peuls a décidé de retourner à Sibut dimanche 8 avril 2018.

Le retour des éleveurs peuls s’inscrit dans la dynamique du retour des déplacés et réfugiés centrafricains. Il intervient dans un contexte où les autorités et la population prônent la réconciliation et le vivre ensemble après au moins cinq années de violence.

Ils sont 55, femmes, enfants, hommes adultes à retourner dans leur ville d’origine. Après quatre ans de vie sur le site des déplacés à Kabo au Nord du pays. Mahamouda Oumarou témoigne de leur vie de déplacés. «Nous avons traversé des moments difficiles. Les groupes armés à Kabo nous ont volé des bœufs. Il est difficile pour nous de cultiver car nous n’avons pas de terre. Nous avons décidé de rentrer chez nous et de construire la paix et le développement », a-t-il expliqué au RJDH.

Abiba Djilda, mère de plusieurs enfants raconte les difficultés qu’elle a déjà rencontrées depuis son retour, «il est difficile de trouver de la nourriture ; les voisins nous aident un peu en nous donnant de la  nourriture. Nous n’avons pas de maison», a-t-elle lancé.

Le Chef de quartier Mbrés, Abou Raymond, qui a accueilli ces retournés leur a donné un terrain. «J’ai attribué à ceux n’en ont pas un terrain mais il reste la construction des cases. Ils n’ont pas de matériaux de construction, des ustensiles  de cuisine ni des bâches. C’est pourquoi nous lançons cet appel aux bonnes volontés, au gouvernement et aux humanitaires afin de voler à leur secours », a lancé l’autorité locale.

Face au calme constaté ces derniers temps à Bangui et dans certaines villes, on enregistre de plus en plus de nombreux cas du retour des déplacés voire des exilés.

Source : RDJH

RDJH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here