Désarmement forcé du Km5 de Bangui: plusieurs arrestations et des armes saisies

0
395

La Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation en Centrafrique(Minusca) annonce l’arrestation de plusieurs éléments armés et la saisie d’armes et drogue au Km5 de Bangui, dans le cadre du désarmement forcé, entamé dimanche matin.

Dans un communiqué reçu à APA, la Minusca informe qu’au cours de l’opération de désarmement forcé des groupes armés, plusieurs bases des groupes criminels ont été investies.

Elle ajoute que ses forces et celles de la RCA se sont ensuite retirées pour éviter que des échanges de tirs exposent les civils pendant la journée. Les individus arrêtés seront remis aux autorités judiciaires centrafricaines, souligne le communiqué, précisant que l’opération conjointe du Gouvernement et de la Minusca se poursuivra jusqu’à ce que ces groupes criminels soient démantelés ou disparaissent dans le 3ème arrondissement de Bangui.

La Minusca rappelle cependant aux populations de ne pas recourir à la justice populaire contre les éléments armés de ces groupes, quelle que soit la gravite des crimes qu’ils ont commis. Plutôt, elle recommande d’informer la Minusca ou les autorités centrafricaines de leur localisation pour assurer un suivi judiciaire légal.

Elle rappelle que sa mission reste la protection des civils à PK5 et le retour de l’autorité de l’Etat.

Concernant le bilan de cette première journée de désarmement, d’autres sources sécuritaires annonce la mort d’au moins un habitant du Km5 et de plusieurs blessés parmi lesquels, les forces internationales et nationales. Le commissariat du 3ème arrondissement ainsi que des matériels bureautiques de la police ont été incendiés par les groupes armés.

BB/te/APA

Source : abangui

abangui

Laisser un commentaire