Centrafrique : La Justice Transitionnelle un repère pour la lutte contre l’impunité

0
165

BANGUI, 09 Avril 2018 (RJDH) – Le Groupe de Travail de la Société Civile présente les quatre piliers de la justice transitionnelle à la communauté du 4ème  arrondissement, ce lundi 9 avril.

Cette campagne de sensibilisation dont l’objectif est d‘impliquer les autorités locales, les jeunes, les leaders religieux dans le processus de la restauration de la stabilité et de la paix en Centrafrique, intervient dans un contexte où des groupes armés font leur loi tant à Bangui qu’à l’intérieur du pays.

Fernande Martissi, Conseillère du comité local pour la paix du 4ème Arrondissement, a relevé que « la justice Transitionnelle regroupe quatre piliers dont, la vérité, la justice, la réparation et la réconciliation. Les victimes ont droit à la réparation après qu’une justice équitable soit rendue », avant d’ajouter que «ce mécanisme doit servir de canal à la justice pour lutter contre l’impunité», a-t-elle suggéré.

François-Xavier Yombandjé, président du Groupe de Travail de la Société Civile, souligne que ce mécanisme est méconnu du public, «raison pour laquelle il est primordial de sensibiliser la communauté en partant des leaders religieux, les enseignants, les autorités locales, les jeunes sur le concept justice transitionnelle. Il est important que les Centrafricains se parlent, se justifient les uns des autres.», explique-t-il.

Cette série de sensibilisations sur la Justice Transitionnelle est prévue se tenir du 09 au 16 avril, dans les huit arrondissements de la ville de Bangui. Cette sensibilisation est organisée par le Groupe de Travail de Société Civile en collaboration avec la Division des Droits de l’Homme de la Minusca.

Source : RDJH

RDJH

Laisser un commentaire