Bois tropical: un sursis pour le groupe Rougier

0
41

L’exploitant de bois tropicaux Rougier, qui emploie près de 3 000 personnes en Afrique, a obtenu un sursis ce lundi de la part du tribunal de commerce de Poitiers. La holding Rougier SA est en procédure de sauvegarde, tandis que la filiale Rougier Afrique internationale est en redressement judiciaire. Le groupe a donc désormais un délai de plusieurs mois pour trouver des solutions et rétablir ses comptes.

C’est ce que souhaitait Francis Rougier, le directeur général du groupe : un sursis pour permettre de trouver des solutions aux difficultés que traverse l’entreprise d’exploitation et de négoce de bois tropicaux. Un plan doit être présenté avant le 18 mai prochain pour savoir si les capacités financières de l’entreprise permettent ou non de continuer l’activité. Tout dépendra en fait des filiales africaines.

Car si le groupe est en difficulté, c’est pour deux raisons. D’une part les avances de TVA consenties aux administrations camerounaise, gabonaise et congolaise n’ont toujours pas été remboursées. Et le montant de ces créances atteint près de 16 millions d’euros. Deuxième problème : le port de Douala, au Cameroun est au bord de l’asphyxie et empêche Rougier d’exporter les bois de ses filiales.

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here