Giroud fait son nid à Chelsea

0
19

Après la piètre défaite de Chelsea à Manchester City au début du mois (1-0), l’ancien Montpelliérain devait se poser une question: avait-il fait le bon choix en quittant Arsenal pour aller chercher davantage de temps de jeu ?

Entré à la 78e minute pour un énième bout de match depuis son arrivée pour 20 millions d’euros en janvier, la réponse semblait plutôt tendre vers la négative… Un pari manqué pour tenter de séduire Didier Deschamps à quelques mois de la Coupe du monde en Russie en juin.

Mais Conte, face à la fronde de ses joueurs, Eden Hazard en tête, a dû revoir son Onze de départ. Avec un Giroud pas encore à plein régime et un Alvaro Morata blessé et qui peine à s’adapter, le technicien italien a tenté l’expérience Hazard en pointe, alors que l’entraîneur a toujours privilégié une tactique avec un attaquant en pivot.

Si l’option avait à peu près fonctionné à Stamford Bridge lors du match aller, elle s’était avéré catastrophique contre « City », provoquant même la frustration d’Hazard…

« Je quitte le terrain avec l’impression d’avoir couru mais de ne pas avoir disputé un match de foot. On aurait pu jouer pendant trois heures et je n’aurais pas touché un ballon. Pour moi, c’est dur de faire un bon match quand on touche seulement trois fois le ballon », s’était lâché le Belge.

La colère du meilleur joueur des « Blues » a fait mouche et Conte a dû faire confiance au Français, peut-être un peu plus tôt que prévu.

Titulaire samedi contre Crystal Palace (2-1), Giroud n’a pas été verni en envoyant sur le poteau un centre d’Hazard, mais Chelsea a retrouvé un peu d’aisance en attaque avec un vrai avant-centre de formation.

« Je crois qu’Olivier a été malchanceux. Deux occasions franches. Il a touché le poteau et il y aussi eu une déviation d’un défenseur. Mais son engagement était bon pour l’équipe », a tout de même salué Conte.

« Je m’adapte bien », a jugé Giroud. « J’essaie de bien m’entendre avec les N.10 comme Eden (Hazard) et Willian. C’est important d’avoir cette confiance et de travailler pour ses coéquipiers. J’essaie de servir Willian et Eden. »

Sa performance a en tout cas attiré l’intention de la presse anglaise, qui a salué le « véritable pivot » dont Chelsea a besoin depuis le départ de Diego Costa.

Et, de l’avis des observateurs, le Français, habitué aux joutes de la Premier League, est bien plus enclin à s’épanouir dans les basses oeuvres que son concurrent espagnol.

« Il s’insère bien mieux dans leur système » que Morata, a estimé Frank De Boer, l’ancien entraîneur de l’Ajax et de Crystal Palace, aujourd’hui consultant pour BT Sport.

« Il ressemble plus à Diego Costa. Il aime travailler dur, chercher des noises avec les défenseurs. Je crois qu’il faut ce genre de joueur comme avant-centre. Hazard va en bénéficier », a continué le technicien néerlandais. « Morata n’a pas ce côté +méchant+ (…) donc Giroud est le choix normal. »

L’ancien « Gunner » n’a pour l’instant marqué qu’un seul but avec Chelsea, mais s’il y a bien un match pour exploser, c’est mercredi au Camp Nou.

« Que l’on joue avec Hazard en N.9 ou avec Giroud ou Morata en pointe avec Hazard en N.10, c’est important de comprendre que l’on va souffrir », a prévenu Conte.

Giroud, lui, n’y a jamais rechigné.

Avec AFP

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here