Centrafrique : l’OIF s’implique pour renforcer la démocratie

0
51

Bangui abritera une rencontre de haut niveau parrainée par l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), sur le thème « Les relations entre le pouvoir exécutif et le législatif en Centrafrique ».

Depuis le retour à l’ordre constitutionnel marqué par l’élection de Faustin Archange Touadera, l’OIF s’implique dans le renforcement de la démocratie et de la bonne gouvernance. Cette rencontre attendue cette semaine intervient dans un contexte de tension entre Faustin Archange Touadera et Abdou Karim Meckassoua sur fond d’accusation de coup d’Etat par le premier.

Selon Meckassoua, la rencontre vise à harmoniser les relations entre les deux institutions. C’est une « une mission importante qui vient d’Europe, d’Afrique, pour essayer de partager les expériences sur l’articulation entre le travail de l’exécutif et du législatif et comment aller ensemble. », a-t-il dit.

Entre-temps, un préalable politique s’impose : la nouvelle ligne politique que les deux personnalités doivent désormais clarifier pour aller plus loin. Après deux ans du contrôle sans partage de l’Assemblée nationale, Abdou Karim Meckassoua se voit désormais entouré de ses adversaires et pas des moindres. Jean Symphorien Mapenzi, qui militait pour sa destitution, n’est qu’une partie visible de l’iceberg avec derrière lui un front redoutable contre son groupe parlementaire, notamment le « Chemin de l’Espérance ».

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here