Centrafrique : «Le basketball est en marche, nous avons un projet sur 5 ans», a dit Maurice Beiyna, directeur technique National

0
47

BANGUI, 12 mars 2018(RJDH)–Les principaux responsables de la Fédération Centrafricaine de Basketball (FCBB) ont été devant les média ce samedi 9 mars pour faire le bilan de la phase aller des éliminatoires de la Coupe du monde «Chine 2019» qui s’est jouée du 23 au 26 février à Maputo au Mozambique. Tous sont optimistes et reconnaissent des difficultés d’ordre financier auxquelles ils sont confrontés.

C’est une conférence de presse qui intervient entre les phases «aller et retour» de la course à la coupe du monde Chine 2019. Les centrafricains ont terminé la phase aller en occupant la 3e place du groupe D derrière le Sénégal 1er, le Mozambique 2e et  devant la Côte d’Ivoire. Cette position réconforte la FCBB qui déclare garder intactes les chances de qualification de la RCA pour le 2e tour.

Après ces deux phases «aller et retour», les trois premiers de chaque groupe seront qualifiés pour le 2e  tour des éliminatoires de la Coupe du monde.

«Nous avons mis en place une technique pour pallier nos carences. On n’a pas de grands joueurs, mais nous avons eu au moins 30 lancers-francs par match», a dit le sélectionneur centrafricain Gabin Ulrich Marida. C’est ainsi que le technicien centrafricain justifie le comportement des Fauves de Bas Oubangui dans ce parcours de deux défaites et une victoire devant les Eléphants ivoiriens.

La présidence de la FCBB Isodore Embola pour sa part a répondu aux questions sur la naturalisation de Jefferson Johnder dont la procédure est en cours. Il poursuit en disant que «d’autres pistes» restent à explorer. Le pivot de 30 ans qui mesure 2,10 m sera donc de la partie, dans la raquette centrafricaine aux cotés de Jimmy Djimrambaye si tout se passe bien.

Source : RDJH

RDJH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here