Centrafrique : La Chambre d’Appel de la CPI confirme les peines prononcées contre Jean-Pierre Bemba Gombo

0
141

BANGUI, 09 Mars 2018 (RJDH) – La Chambre d’Appel de la Cour Pénale Internationale (CPI), a confirmé les jugements et les peines contre Jean-Pierre Bemba Gombo. Cette affaire a été renvoyée à la Chambre de première instance pour qu’une nouvelle décision soit prise.

Selon le communiqué de presse rendu public le 8 mars dernier par la CPI, le 19 octobre 2016, la Chambre de première  instance VII a déclaré les cinq accusés coupables dont Jean-Pierre Bemba de plusieurs atteintes à l’administration de la justice.  «Ces atteintes concernent la subornation de témoins et la sollicitation de faux témoignages de témoins de la défense dans une autre affaire portée devant la CPI, il s’agit de l’affaire le Procureur contre Jean-Pierre Bemba Gombo et de quatre autres accusés», lit-on dans le document.

Le communiqué a précisé que «le 22 mars 2017, la Chambre de première instance VII a rendu sa décision relative à la peine en application de l’article 76 du Statut», explique le document.

Le document retrace les faits selon lesquels «les cinq accusés Jean-Pierre Bemba, Aimé Kilolo, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, Fidèle Babala Wandu et Narcisse Arido ont fait appel du jugement. Le Procureur, Jean-Pierre Bemba, Fidèle Babala et Narcisse Arido ont fait appel de la peine », poursuit le communiqué de presse.

Reconnu coupable le 21 mars 2016, en tant qu’autorité hiérarchique, de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre, Jean-Pierre Bemba, ancien vice-président de la RD Congo, a écopé d’une peine de 18 ans de prison devant la CPI. Le temps que le condamné a déjà passé en prison sera déduit de la peine ordonnée.

Source : RDJH

RDJH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here