Centrafrique: même décimée, la LRA de Kony continue d’inquiéter

0
166

Comme chaque matin, Joseph, un paysan centrafricain, enfourche sa moto pour rejoindre son champ de manioc niché dans la brousse luxuriante encerclant la ville d’Obo, à l’extrême sud-est de la Centrafrique.

Sa journée commence pleine de menaces: les derniers membres de ce qui reste de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA), le redouté groupe armé ougandais de Joseph Kony, rôdent toujours dans la zone, selon des témoignages recueillis par l’AFP.

Créée vers 1986 avec l’objectif de renverser le président ougandais Yoweri Museveni, la LRA est considérée comme une des rébellions les plus sanglantes au monde. Selon l’ONU, elle a fait plus de 100.000 morts et enlevé plus de 60.000 enfants en Ouganda, au Soudan du Sud, dans le nord-est de la République démocratique du Congo et en Centrafrique. En 2005, Kony a été inculpé par la Cour pénale internationale.

Source : abangui

abangui

Laisser un commentaire