Le Port autonome de Douala ouvre une représentation à Bangui

0
63

APA – Douala (Cameroun) – Le Port autonome de Douala (PAD) dispose désormais d’une représentation à Bangui, la capitale de la Centrafrique, un pays dépourvu de façade maritime et qui utilise la place portuaire de Douala pour l’essentiel de ses exportations et importations, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

Après Ndjamena au Tchad en décembre 2017, c’est désormais autour de la Centrafrique d’abriter une représentation du PAD.

Les autorités portuaires camerounaises expliquent cette nouveauté par leur détermination à reconquérir et fidéliser les pays de son hinterland.

Sur la base des statistiques de la Direction générale de douanes (DGD), quelque 55 milliards francs CFA de marchandises centrafricains transitent chaque année, par le port de Douala.

Dans cette optique, « l’ouverture des représentations du PAD à Ndjamena et à Bangui constitue en effet une nouvelle offensive pour reconquérir les parts de marché menacées et fidéliser ses clients », indiquent les autorités du port de Douala.

Une rencontre entre transporteurs, autorités portuaires et des douanes camerounaise et centrafricaine qui s’est tenue dans la foulée à l’initiative du Conseil centrafricain des transporteurs (CCT) a permis d’examiner les problèmes rencontrés par les opérateurs économiques centrafricains au port de Douala.

Selon des sources douanières, plus de 80 % des importations et exportations centrafricaines transitent par le port de Douala, celles-ci étant acheminées par route sur un corridor de près de 1500 km.

Source : Africatime

Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here