Centrafrique : Désormais toute exportation subordonnée à la délivrance du BESC

0
78

C’est une décision du Ministère des Finances et du Budget. En effet, c’est par Note circulaire n°0355/18/MFB/DIR-CAB/DGDDI du 1er mars 2018, que le Ministre des Finances et du budget, Henri Marie Dondra a donné l’instruction gouvernementale.

Dans le souci toujours de meilleure traçabilité et de la bonne gouvernance et la gestion en toute transparence des recettes publiques, le Ministre Henri Marie Dondra prend la courageuse décision de soumettre toute exportation au cachet unique d ANTASER BVBA. Ce cachet est marqué par le Bordereau électronique de suivi de cargaisons (BESC).

Cette réforme, faut-il le préciser, est la résultante des clauses du contrat que le Gouvernement de la République a signé avec ANTASER BVBA.

« Il est porté à la connaissance des exportateurs, commissionnaires en douane agrées et usagers, qu’à compter de la date de signature de la présente, toute exportation au départ de la République centrafricaine est subordonnée à la délivrance du Bordereau électronique de suivi de cargaisons (BESC), conformément aux clauses du contrat signé entre le Gouvernement centrafricain et ANTASER BVBA », peut-on lire entre les lignes de la Note circulaire.

Et, au Ministre des Fiances d’insister en ces termes : « J’attache du prix à la stricte application de la présente circulaire qui ne doit souffrir d’aucune entorse »

Notons que cette réforme intervient quelques jours seulement après la formation des Cadres de la Douane au Logiciel SIDONIA++, afin de rendre facile, rapide et efficace la collecte et le traitement des données.

Fred Krock

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here