Le chef de la Minusca dénonce la réticence de quelques groupes armés en Centrafrique

0
120

Parfait Onanga-Anyanga a reconnu que « la paix était bien en marche en Centrafrique ».

Il avait fait la même déclaration quelques jours plutôt devant le Conseil de sécurité à New York.

« Cette paix est longue et ardue à cause de la réticence de quelques groupes armés à accepter la tendue par le gouvernement », a-t-il indiqué au cours de l’interview à VOA Afrique.

La Centrafrique se débat pour sortir de la crise qui perdure depuis 2013.

>> Lire aussi : Déploiement de forces de sécurité dans le quartier musulman de Bangui

Les violences sporadiques ont repris au quartier musulman de PK5 à Bangui mais aussi dans d’autres provinces.

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

Laisser un commentaire