Centrafrique : les Etats-Unis s’accordent à prendre en charge les 800 prochains retraités des Forces Armées Centrafricaines

0
230

BANGUI— Les Etats-Unis et le gouvernement centrafricain se sont accordés sur la prise en charge des prochains militaires appelés à faire valoir leur droit à la retraite. Cette initiative permet le renouvellement et la modernisation de ces forces armées qui ont terminé leur service et de recevoir les avantages qui leurs sont dus. L’annonce en a été faite hier vendredi 23 février, lors d’une conférence de presse à l’Ambassade des Etats-Unis à Bangui.

Plusieurs militaires centrafricains seront bientôt appelés à faire valoir leur droit à la retraite, ceci dans un contexte où le gouvernement compte rajeunir ce secteur en réhabilitant l’armée centrafricaine frappée par l’embargo du Conseil de sécurité de l’ONU. Cette annonce intervient au moment où le gouvernement procède au recrutement des ex-combattants pour leur insertion dans l’armée, suite au programme pilote Désarmement Démobilisation Réinsertion (Pré-DDR).

Selon Neal Kringel, Chargé des Affaires par intérim à l’Ambassade des Etats-Unis, son pays paiera la pension de la plupart des militaires admis à la retraite, «les Etats-Unis sont heureux d’accéder à la demande d’assistance du gouvernement centrafricain pour soutenir les éléments des FACA qui ont rendu un long service à leur pays. Le gouvernement américain fournit plus de 3 millions de dollars en soutien», a-t-il déclaré.

«Je suis moi-même un ancien militaire, j’ai servi mon pays pendant 25 ans et je suis maintenant passé à une nouvelle étape de travail, permettant ainsi à la prochaine génération de servir»,a-t-il déclaré à titre d’exemple.

Un soulagement pour le ministère de la défense qui voit son souci pris en compte, «nous remercions les Etats-Unis d’Amérique d’être venus à notre chevet. C’est une charge que nous devons supporter. Mais si un pays ami vient nous alléger ce fardeau, c’est une très bonne chose.», a affirmé le Colonel Denis Dambourou, Directeur Général des Ressources Humaines au ministère de la défense.

L’accord y relatif a été signé le 16 février dernier au Palais de la Renaissance à Bangui. Il vient après des dotations en matériels faites aux forces armées centrafricaines par les Etats-Unis.

Source : abangui

abangui

Laisser un commentaire