Bangui : déguerpissement des vendeurs anarchiques au marché de Combattant

0
186

L’opération coup de poing de la Mairie de Bangui dans le 8ème a finalement permis de déguerpir les vendeurs qui se sont installés de manière anarchique au niveau du marché combattant. La circulation est désormais assez fluide sur cet axe qui donne directement sur l’aéroport international Bangui M’Poko.

Cette opération est rendue possible suite à une vaste campagne de sensibilisation menée par la mairie de Bangui avec l’appui des éléments de la gendarmerie et de la police nationale. Selon un constat de RNL, aucun vendeur à la sauvette encore moins les conducteurs de taxi moto n’étaient visibles au bord de la route.

« La municipalité n’a pas voulu engager un coup de force avec les vendeurs » a déclaré Émile Gros Raymond Nakombo, Président de la délégation spéciale de la ville de Bangui qui se félicite de la réussite de cette opération.

Un sentiment partagé par Jacques Oulzia, président des commerçants du marché Combattant qui promet impliquer les différents délégués afin de maintenir ce climat.

« Lors d’une réunion, j’ai demandé aux 36 délégués de prendre chacun en ce qui le concerne sa responsabilité de manière à éviter que ces commerçants ne puissent repartir sur la route », indique M. Oulzia.

 » Aujourd’hui, on peut marcher sans problème, il n’y a plus d’embouteillages car la voie a été libérée », se réjouit Leslie Sidonie Koumangou, une passante rencontrée par RNL.

Le marché Combattant qui se trouve juste à la sortie de l’aéroport international Bangui M’Poko est en permanence bouché par les vendeurs et conducteurs de taxis motos qui s’y sont installés obstruant ainsi le passage.

Dans une interview accordée à RNL, le député Jean-Pierre Mara avait demandé à l’Etat centrafricain de fermer ce marché qui, selon lui, donne une mauvaise image du pays à tous les étrangers qui arrivent pour la première fois en République Centrafricaine par l’aéroport international Bangui M’Poko.

Source : abangui

abangui

Laisser un commentaire