Session criminelle : la Cour renvoie le procès de deux miliciens d’autodéfense du km5

0
62

Bangui– La Cour d’Appel de Bangui, en session criminelle, présidée par le juge Pamphile Orandimo, a renvoyé, mardi 13 février 2018 à Bangui, le procès de Ahamat Markani et Wilfried Miguel Epoua, deux miliciens d’autodéfense du km5 poursuivis pour association de malfaiteurs, incendie volontaire et pillage en bande organisée.

« La Cour a constaté que les procès verbaux de notification de l’ordonnance de renvoi ne comportent pas la motion selon laquelle l’accusé avait 48 heures pour interjeter appel de ses droits en défense selon le code de procédure pénale », a expliqué le magistrat Pamphile Orandimo.

Selon lui, la Cour a annulé les procès verbaux, en attendant que le juge d’instruction régularise la notification de l’ordonnance, mais les inculpés restent en détention, pour être jugés prochainement.

Le conseil de la défense de Wilfried Miguel Epoua, Maître Marius Bangati Ngbangoulé, a constaté qu’il y a des irrégularités dans l’ordonnance et a demandé à la Cour de déclarer cette ordonnance nulle, tout en sollicitant sans succès la mise en liberté de son client.

L’inculpé Ahamat Markani est poursuivi association de malfaiteurs ; incendie volontaire, vol à main armée et pillage en bande organisée, tandis que Wilfried Miguel Epoua doit comparaître pour le vol à main armée et consommation de chanvre indien.

Les faits remontent à la fin de l’année 2015, lorsque, suite à la découverte d’un cadavre, des éléments d’autodéfense du kilomètre 5, à Bangui, ont lancé des actions de représailles dans les quartiers environnants.

Il convient de noter que le ministère public est représenté par le Procureur général, Eric-Didier Tambo.

François Biongo

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here