Arsenal s’éloigne de l’Europe

0
20

Dans l’autre affiche de la journée, Manchester City a en effet atomisé Leicester (5-1) grâce à quatre buts de « Kun » et un étincelant Kevin De Bruyne, trois fois passeur décisif.

Au classement, les leaders (72 pts) caracolent en tête avec seize longueurs d’avance sur Manchester United (56 pts), qui se déplace dimanche à Newcastle.

Grâce à sa victoire à Wembley, Tottenham (52 pts), invaincu depuis neuf matches, remonte provisoirement sur le podium, devant Liverpool (4e avec 51 pts) et Chelsea (5e avec 50 pts), qui doivent encore respectivement affronter Southampton dimanche et West Bromwich lundi.

Pour Arsenal, c’est grave. Les « Gunners » restent sixièmes, mais sont désormais assurés de terminer la journée avec au moins six longueurs de retard sur le dernier strapontin qualificatif pour la C1.

. Arsenal: renouveau douché

« C’est un match que nous ne pouvions pas nous permettre de perdre », a pesté Arsène Wenger après le derby. « Il y avait bien plus d’enjeux que le simple derby, c’est pour ça que c’est tellement décevant. »

« Notre priorité est d’être en Ligue des champions en terminant dans le top 4 », a continué le Français. « Je ne suis pas un grand supporter du fait que le vainqueur de l’Europa League soit qualifié pour la Ligue des champions, mais c’est une opportunité. Nous devons la saisir. »

Des propos qui sonnent comme un aveu d’échec. La situation des « Gunners » n’est pas bonne et le club voit se profiler une nouvelle saison sans C1.

>> Lire aussi : Arsenal-Tottenham en plat de résistance de la 27e journée de Premier League

Après le remue-ménage du mercato, le nouveau trio offensif composé d’Özil et des deux anciens de Dortmund Aubameyang et Mkhitaryan avait fait des merveilles contre Everton (5-1), faisant naître beaucoup d’espoirs. Il s’est noyé sous la pluie de Wembley, étouffé par la solidité des « Spurs ».

Özil a manqué de tranchant, Mkhitaryan a été maladroit et Aubameyang sevré de ballons. Malgré tout, l’équipe de Wenger a failli arracher le match nul, en fin de match, mais Lacazette, entré peu après l’heure de jeu, a gâché la balle de match dans le temps additionnel.

« A haut niveau, il faut être fort mentalement pour convertir ses occasions », a lâché un Wenger autant dépité que Mauricio Pochettino s’est montré satisfait d’un « boulot fantastique ».

. Manchester City: De Bruyne magique, Agüero renversant

Le milieu belge a été brillant contre les « Foxes », offrant centres et ouverture au cordeau pour le but précoce de Sterling (3) et les deux premières réalisations d’Agüero (48, 53). Mais l’Argentin a ensuite éclipsé la performance exceptionnelle de son compère en allant chercher un quadruplé sans rien devoir à personne (77, 90). Le « Kun » est inarrêtable avec déjà 13 buts en dix matches en 2018.

Un peu plus de 24 heures après la fin du psychodrame Mahrez, les « Citizens » ont démontré qu’ils n’avaient pas vraiment besoin des services de l’Algérien, entré en jeu en cours de match.

Vendredi, Mahrez avait mis un terme à sa grève, faisant son retour à l’entraînement après dix jours d’absence suite à son transfert avorté vers City. Samedi, il aurait sans doute préféré être du côté d’Agüero plutôt que du côté de Schmeichel…

Avec AFP

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here