Session criminelle : quinze ans de travaux forcés à Chancela Ndaya pour le meurtre de sa tante

0
212

Bangui- La Cour criminelle a condamné à quinze (15) ans de travaux forcés , vendredi 2 février à Bangui, Chancela Ndaya (19 ans), poursuivie pour avoir poignardé à mort la compagne de son oncle paternel.

Après l’examen des pièces versées au dossier et l’audition des témoins, le ministère public a demandé et obtenu que les faits soient qualifiés de meurtre au lieu des coups et blessures volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner initialement retenus à l’encontre de l’accusée.

La Cour n’a pas suivi le ministère public qui a requis les travaux forcés à perpétuité, mais a renvoyé dans les cordes l’avocat de la défense qui a réclamé l’acquittement pur et simple de l’accusée en plaidant la légitime défense.

Mère d’un enfant, Chancela Ndaya a été arrêtée en janvier 2017 après que la compagne de son oncle paternel eut succombé à des coups reçus lors d’une bagarre entre les deux femmes qui vivaient sous le même toi et entretenaient des rapports difficiles.

Le procès de la jeune femme intervient au 25ème jour de la première session criminelle de l’année, perçue par les observateurs comme une mise à l’épreuve de la justice centrafricaine, après plusieurs années d’instabilité.

Vendredi 2 Février 2018

Source : abangui

abangui

Laisser un commentaire