Centrafrique : Présence signalée d’un groupe armé au village Nguia-Bouar à l’ouest du pays

0
283

BANGUI — Un groupe armé nommé Noufou a fait son apparition à 140km de Baboua proche de la frontière avec le Cameroun après la visite des autorités de Bangui et la section affaires civiles. Leurs motivations ne sont pas encore connues.

La présence de ces hommes armés constitue un souci majeur pour les habitants de la Nana-Mambéré. Le silence autour de leur revendication continue d’alimenter la peur dans un contexte où la majorité des groupes armés se sont adhérés au processus DDRR sauf le FPRC. Malgré la visite des représentants des pouvoirs publics et de la Minusca, aucune information relative à la rencontre n’a été rendue publique pour rassurer la population de cette localité.

Un membre de la délégation ayant rencontré les leaders des groupes armés dans la localité se dit surpris de la naissance de ce nouveau mouvement. « Nous avons demandé à ces hommes armés de ne pas influencer les gens et aussi ne pas traumatiser les élèves ni promener avec les armes et tenue. Nous sommes surpris d’être informés que des gens en arme continuent encore sur cette lancée » a-t-il regretté.

Des sources sécuritaires parlent d’une faction de la Séléka ayant occupé la localité de Gamboula « Certains éléments de la Séléka qui ont été une traversé en vain vers le Cameroun et qui se sont repliés sur Gamboula peuvent avoir cette prétention soit en se rendant ou s’installer dans cette zone moins contrôlée » a expliqué au RJDH une source sécuritaire proche du dossier.

L’ouest du pays constitue un foyer de tension malgré la signature de l’accord de décembre entre les groupes armés FDPC et 3R portant la cessation des hostilités.

Source : abangui

abangui

Laisser un commentaire