Le Ministre Ange-Maxime Kazagui face à la presse vendredi 26 janvier

0
306

Bangui-Le Ministre de la Communication et des Média, Ange-Maxime Kazagui a animé, vendredi 26 janvier 2018 à Bangui, une conférence de presse consacrée entre autres à la situation sécuritaire de Paoua, à la reddition du chef des éléments d’autodéfense de Bangassou et au procès du « général Andjilo ».

Sur la situation qui a prévalu à Paoua, le Ministre Ange-Maxime Kazagui a expliqué que les bandits armés avaient occupé les villages autour de Paoua et ont créé la désolation, occasionnant l’exode de plus de 60.000 personnes.

Il a souligné que face à cette situation, le gouvernement avait dépêché sur place le ministre de la Sécurité Publique, ensuite le Président Faustin-Archange Touadéra s’est rendu au chevet de la population de Paoua traumatisée par les exactions.

Il a précisé qu’entre temps la MINUSCA a mené des opérations de nettoyage pour permettre aux déplacés de retourner dans leurs habitations.

Le membre du gouvernement a souligné que comme l’a toujours souhaité la population, le gouvernement a envoyé à Paoua 51 éléments des forces armées centrafricaines pour travailler aux côtés des forces de la MINUSCA grâce au soutien financier des partenaires.

S’agissant du chef des éléments d’autodéfense de Bangassou, Ange Maxime Kazagui a relevé qu’il a déclaré avoir fuit la vendetta du nouveau chef Pino-Pino pour se réfugier dans l’enceinte de la MINUSCA, à Bangassou.

Le porte-parole du gouvernement a dit espérer que ce dernier sera jugé un jour par la Cour criminelle, à l’instar du « général Andjilo ».

Dans le domaine de la coopération, le Ministre Kazagui a informé les professionnels des média que son département a reçu une mission marocaine en vue de préparer la signature très prochaine à Rabat d’un accord portant sur des équipements en faveur des médias publics ainsi que la formation du personnel.

Il convient de rappeler que l’orateur a répondu à toutes les questions posées par les journalistes de la presse privée et publique friands de bonnes informations pour mettre à la disposition de leur public.

Etienne Vikoma

Source : abangui

abangui

Laisser un commentaire