Affrontements entre étudiants et policiers à l’université de Kinshasa

0
24

Trois policiers ont été « grièvement blessés » et un étudiant a eu le bras arraché en voulant rejeter une grenade lacrymogène vers les forces de l’ordre, a indiqué le général Sylvano Kasongo, chef de la police de Kinshasa.

Le calme est revenu jeudi soir après une intervention du ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, Steve Mbikayi, ajoute-t-il.

En République démocratique du Congo, où les échanges se font en francs congolais et en dollars, les étudiants exigent de payer leurs frais d’inscription au taux de 920 francs congolais pour un dollar, et non au cours actuel de 1.600 francs congolais pour un dollar.

>> Lire aussi : L’université de Kinshasa paralysée par des échauffourées

La monnaie nationale s’est fortement dépréciée en 2017 avant de se stabiliser en fin d’année dernière au taux de 1.500 puis 1.600 francs congolais pour un dollar.

Toutes les manifestations sont interdites en RDC depuis celles de septembre 2016 contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila au-delà de son dernier mandat, qui a pris fin le 20 décembre 2016.

>> Lire aussi : Heurts à l’université de Kinshasa

Au moins six personnes ont été tuées dimanche à Kinshasa d’après les Nations unies par la répression de marches contre le maintien au pouvoir du président Kabila et pour le respect des droits, lancée à l’initiative d’un collectif catholique. Les autorités font état de deux morts.

Avec AFP

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here