La coordination humanitaire plaide pour une augmentation de l’aide en faveur de la Centrafrique

0
22

BANGUI, 25 janvier 2018 (RJDH)—Le plan de réponse humanitaire 2018 pour la République Centrafricaine a été officiellement lancé ce 24 janvier à Bangui par le Gouvernement et la Coordination des Affaires Humanitaires en Centrafrique. L’objectif visé est de susciter le financement nécessaire pour faire face aux besoins humanitaires de 2,5 millions de personnes. Pour ce faire la coordination humanitaire réclame 516, 6 millions de dollars US afin de répondre aux besoins humanitaires en RCA pour l’année 2018.

Cette rencontre est une occasion pour la Coordination humanitaire de lancer un appel de financement à l’endroit des pays donateurs, aux  représentations diplomatiques en RCA et intervient au moment où le regain de violences de ces derniers temps a plongé le pays dans une urgence humanitaire sans précédent. La situation humanitaire déficiente a atteint un niveau grave et s’est étendue sur 70 %  du territoire centrafricain.

Najat Rochdi, coordonnatrice humanitaire pour la RCA, affirme que  plus de 2 millions de personnes en Centrafrique ont besoin d’une assistance alimentaire, «pour cette année 2018, on se rend compte que nous sommes passés de 2,2 millions de personnes en besoin d’assistance humanitaire à 2,5 millions. En un an, le nombre de personnes déplacées a augmenté de plus de 70 %. Nous avons une personne sur deux en besoin d’assistance humanitaire», a-t-elle déclaré.

Dans son allocution, Najat Rochdi déplore les violences qui ne font qu’augmenter le nombre de personnes déplacées et dépeint un tableau qui laisse entrevoir une situation  humanitaire catastrophique, « 70 % des familles centrafricaines n’ont pas accès à l’eau potable et 80 % ne sont pas équipés de latrines. Le taux de mortalité infantile est de 13 %. 20 % des écoles du pays sont fermées et dans les sites de déplacés, ce sont 70 000 enfants qui sont privés de toute éducation. 6 Sous-préfectures sanitaires ont un taux de malnutrition aigüe supérieur au seuil d’urgence de 15 % », informe la Coordonnatrice humanitaire qui reste toutefois optimiste et confiante quant à la sortie de crise en Centrafrique.

Le Premier Ministre Simplice Mathieu Sarandji, a pour sa part affirmé que l’Etat centrafricain manque de moyens pour répondre aux urgences humanitaires, «en matière de moyens, il y’a quelques failles. Mais cela ne veut pas dire que nous manquons de la volonté. La communauté internationale a toujours été à nos côtés pour nous accompagner à soulager la souffrance de nos concitoyens», relève-t-il.

En 2017, grâce au soutien des bailleurs et à l’engagement de la communauté humanitaire, 255 millions de dollars ont été mobilisés pour la réponse humanitaire en Centrafrique. Pour cette année 2018, le montant du plan de réponse humanitaire est évalué à 516, 6 millions de dollars. Ce plan apportera une assistance vitale à 2,5 millions de Centrafricains.

La réponse humanitaire en 2018 sera centrée autour de trois objectifs stratégiques à savoir : Sauver des vies, Respecter les droits fondamentaux et Préserver la dignité humaine.

Source : RDJH

RDJH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here