Centrafrique : évasion de deux mercenaires congolais d’une prison sous haute protection

0
219

Deux mercenaires de la République démocratique du Congo (RDC), Freddy Libemba et Alexandre Metuabo, se sont évadés de la prison placée sous haute protection du camp de Roux dans la capitale centrafricaine Bangui il y a exactement une semaine aujourd’hui, a appris Xinhua mardi de source judiciaire.

« Il ne peut pas s’agir d’une évasion ordinaire », a indiqué la source, incriminant des complicités à la prison, d’où l’arrestation et la garde-à-vue d’un médecin-militaire et de deux hommes de rangs chargés de l’escorte de ces deux Congolais.

Sous le prétexte de soins de santé, les deux mercenaires ont été exfiltrés de la prison très sécurisée du camp de Roux, et non de la prison centrale très connue de Ngaragba, pour être conduits dans l’un des hôpitaux de la capitale. Le responsable de la prison avait pris soin de leur coller deux gardes, en plus du médecin-militaire.

Chemin faisant, le médecin militaire décommande l’escorte des deux gardes et quelques heures plus tard, revient annoncer l’évasion des deux prisonniers, d’où le motif de leur arrestation et leur placement en garde à vue pour nécessité d’enquête par le parquet de Bangui.

MM. Libemba et Metuabo avaient été arrêtés en juin dernier en République centrafricaine (RCA) lors qu’ils étaient en train de recruter des mercenaires, avec la complicité des leaders des groupes armés centrafricains. Ils s’apprêtaient à répondre aux chefs d’accusation d’atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat centrafricain et d’association de malfaiteurs.

Il semblerait également que les deux Congolais appartiennent à des groupes armés alliés au M23, très hostiles au président congolais Joseph Kabila, le sommant de quitter le plus tôt possible le pouvoir, sans quoi, ils le feraient de force.

Source : Africatime

Africatime

Laisser un commentaire