La semaine du Président Faustin-Archange Touadéra marquée par sa visite à Paoua...

La semaine du Président Faustin-Archange Touadéra marquée par sa visite à Paoua et à sa participation à une émission radiophonique

39
PARTAGER

Bangui – Le Conseiller en communication, Porte-parole de la présidence de la République, Albert Yaloké Mokpème, a animé, samedi 20 janvier 2018 à Bangui, un point de presse hebdomadaire de la présidence pour parcourir l’actualité et les principaux points de l’agenda du Président Faustin-Archange Touadéra.

Le Conseiller Albert Yaloké Mokpème a expliqué que, mardi dernier, le président de la République a accordé une audience au président du Comité International de la Croix Rouge (CICR), Peter Maurer, avec qui il a échangé sur les défis humanitaires auxquels la République Centrafricaine est confrontée en vue d’y apporter des solutions appropriées.

Il a souligné que le président du CICR, Peter Maurer a exhorté la communauté internationale à envisager une réponse internationale soutenue à la grave situation humanitaire que connaît la République Centrafricaine.

Il a indiqué que, le lendemain 17 janvier, le Chef de l’Etat a inauguré le Complexe socio-culturel et sportif de Boy-Rabe, dans le 4e Arrondissement de Bangui, considéré entretemps comme un quartier difficile.

Albert Mokpème a noté qu’en fin de journée de ce 17 janvier, le président de la République a reçu le Représentant Spécial du président de la Commission de l’Union Africaine en Centrafrique, Moussa Nebié Bedializoun, au sujet des préparatifs de la 2e rencontre avec les groupes armés dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route de l’Union Africaine.

Le Conseiller Albert Yaloké Mokpème a rappelé que le Chef de l’Etat a reçu, le 18 janvier dernier, l’ ancienne Présidente de transition, Catherine Samba-Panza, venue lui présenter ses vœux de nouvel an et échanger sur les sujets brûlants du moment tels que la question sécuritaire, les populations en détresse et la reconstruction de l’armée nationale.

Par ailleurs, il a signalé que le 19 janvier dernier, le Président Touadéra, à la tête d’une forte délégation, s’est rendu au chevet de la population meurtrie de Paoua, victime des agressions des groupes armés et pour s’enquérir du désastre humanitaire que vivent les déplacés.

Il a fait savoir que dans son adresse à la population, le président de la République a fustigé les actions néfastes de ces groupes armés qui ne font que semer tristesse et désolation au sein de la population et réitéré que tous ces crimes ne resteront pas impunis.

Le Conseiller Mokpème a annoncé que le Président Faustin Archange Touadéra était, ce samedi, l’invité d’une émission spéciale intitulée «Lissoro Na Gbia Ti Kodro » au cours de laquelle il a répondu en direct par téléphone aux questions des auditeurs.

Pour lui, les sujets récurrents qui reviennent dans les questions posées concernaient l’insécurité occasionnée par les groupes armés, le désarmement, l’éducation et la prolifération des armes à feu.

« En réponse aux auditeurs, le président de la République a réaffirmé sa stratégie d’arriver à la paix par le dialogue, le DDRR et a annoncé l’intégration prochaine des enseignants qui ont fini leur formation, la réhabilitation progressive des administrations et établissements publics détruits », a-t-il ajouté.

Il convient de souligner que le Chef de l’Etat a émis le vœu que ce type d’échange interactif avec la population soit organisé régulièrement pour lui permettre d’être à l’écoute des compatriotes de l’arrière-pays.

Etienne Vikoma/ACAP

Source : abangui

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE