Le porte-parole du gouvernement s’explique sur la sécurité, les déplacés internes et les finances

0
46

Bangui- Le Ministre de la Communication et des Média, Porte-parole du gouvernement, Ange-Maxime Kazagui, a animé, vendredi 12 janvier 2018 à Bangui, une conférence de presse au cours de laquelle il est revenu sur la question du coup d’Etat manqué en Guinée Equatoriale et sur des dossiers économiques et financiers.

Le membre du gouvernement a déploré la tentative de coup d’Etat en Guinée Equatoriale impliquant certains compatriotes et a salué la promptitude avec laquelle le Président Faustin-Archange Touadéra et sa délégation sont allés exprimer le soutien du peuple centrafricain au Chef de l’Etat équato-guinéen.

La République Centrafricaine n’est en rien comptable de ce putsch et elle ne peut que collaborer avec les autorités de ce pays frère afin que les auteurs répondent de leurs actes devant la justice, a-t-il souligné.

Les menaces sur la situation sécuritaire des villes de l’arrière-pays et surtout le sort des déplacés de Paoua, dans la préfecture de l’Ouham-Pendé, et de Markounda, dans celle de l’Ouham ont figuré en bonne place dans les échanges du ministre Ange Maxime Kazagui avec les journalistes.

Celle-ci a également porté sur des questions économiques et financières qui ont offert au ministre l’occasion d’annoncer la signature, le 17 janvier prochain, d’une convention de financement avec la Banque Mondiale pour l’installation de la fibre optique et du champ solaire avec la République populaire de Chine.

Ce pays devrait également octroyer 5,5 milliards de francs CFA pour la réhabilitation de la Tour d’Uzès et de la Cité Christophe, à Bangui, et annuler des dettes contractées par la RCA auprès du gouvernement chinois.

Pour sa part, le gouvernement américain devrait octroyer 7 milliards de francs CFA pour la formation des forces armées centrafricaines.

.

Etienne Vikoma

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here