Centrafrique : 58.000 déplacés et 20.000 réfugiés après des combats au nord du pays, selon la coordination humanitaire

0
55

BANGUI — La coordination des Affaires humanitaires en Centrafrique a rendu public le 09 janvier dernier, le bilan des combats qui ont secoué, ces derniers temps le nord de la RCA. La situation sur le terrain, selon elle reste instable.

58.000 déplacés et 20.000 réfugiés, c’est le bilan des combats qui ont eu lieu ces derniers jours dans les communes de Bémal, Bessah, Bédéré, Gouzé et Betoko. Les déplacés, selon la coordination des Affaires Humanitaires ont trouvé refuge à Paoua tandis que les réfugiés ont traversé la frontière tchadienne. Le rapport de la coordination humanitaire fait état de 14 blessés évacuées à l’hôpital de Paoua où ils sont pris en charge par un acteur humanitaire.

Le document de la Coordination humanitaire regrette le ralentissement des actions humanitaires depuis le déclenchement des combats dans les zones concernées, « le 27 décembre 2017 des affrontements entre groupes armés ont lieu, notamment à Bémal, Bessah, Bédéré, Gouzé et Betoko dans un rayon de près de 40 km autour de Paoua (Préfecture de Ouham Pendé dans le nord-ouest de la RCA). Cette situation a entrainé (…) une réduction de mouvement des humanitaires sur les principaux axes menant à Paoua », lit– on dans le rapport.

Les combats dans le nord ont affecté les sous-préfectures Markounda et Boguila. « Cinq villages ont été incendiés entre Markounda et Bodjomo », tandis qu’au centre Markounda, « 1283 ménages soit 5 026 personnes se sont déplacées à l’église catholique de Markounda », précise la coordination humanitaire.

La coordination humanitaire en Centrafrique envisage une mission vendredi 12 janvier pour appuyer les efforts des acteurs humanitaires sur le terrain.

Source : abangui

abangui

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here