Le gouvernement centrafricain condamne la tentative de coup d’Etat en Guinée Equatoriale

0
87

APA-Bangui (Centrafrique) – Le ministre centrafricain de la Communication et porte-parole du gouvernement, Ange Maxime Kazagui, a condamné mardi soir dans un message radiotélévisé, la tentative de coup d’Etat déjoué fin décembre dernier en Guinée Equatoriale.

Dans la même journée, le Président de la République, Faustin Archange Touadéra, s’est rendu expressément à Malabo accompagné du ministre de la Défense, Mme Marie Noëlle Koyara, et de son conseiller politique Georges Dibert, exprimer son soutien à son homologue Teodoro Obiang Nguema Mbazogo.

Le ministre porte-parole du gouvernement a réaffirmé ce soutien en ces termes : « le Premier-ministre, chef du gouvernement et le gouvernement de la République Centrafricaine assurent le Président de la République de Guinée Equatoriale et tout le peuple ami et frère guinéen de leur indéfectible soutien en cette heure de grande mobilisation contre l’adversité ».

S’exprimant sur cette tentative de la déstabilisation de son côté à Malabo, le Président Touadéra s’est dit également solidaire du peuple équato-guinéen.

« Nous pensons qu’il était important pour nous de venir exprimer notre condamnation et apporter notre soutien au président Obiang et à son peuple au nom de la préservation de la paix en Guinée équatoriale et dans la zone CEMAC », a-t-il dit.

Quant au problème des mercenaires centrafricains, le président Touadera a fait part de la disponibilité de son pays à collaborer dans le cadre de la coopération judiciaire avec la Guinée Équatoriale et les autres pays de la CEMAC.

Le ministre Kazagui qui a par contre fait remarquer que les plus hautes autorités de l’Etat centrafricain sont surprises d’apprendre que parmi les agresseurs de la nation équato-guinéenne se trouvent quelques individus possédant des pièces d’identité centrafricaines, a rappelé la contribution de Malabo à la reconstruction de l’armée et au relèvement global de la République centrafricaine.

Source : Africatime

Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here