RDC – Centrafrique : le procès en appel de Jean-Pierre Bemba s’est...

RDC – Centrafrique : le procès en appel de Jean-Pierre Bemba s’est ouvert à la CPI

21
PARTAGER

Le procès en appel de Jean-Pierre Bemba s’est ouvert ce mardi devant le Chambre d’appel de la Cour pénale internationale (CPI). L’ancien vice-président de la RDC, condamné en juin 2016 à 18 ans de prison pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre, avait fait appel du jugement, tout comme l’accusation, qui avait réclamé « au moins 25 ans de prison » en première instance.

C’est sous la présidence de la juge Christine Van den Wyngaert que s’est ouvert ce mardi 9 janvier, à La Haye, le procès en appel de Jean-Pierre Bemba. Les avocats de la défense, ainsi que l’accusation, ont tour à tour exposé les motifs qui les ont conduit à interjeter appel de la condamnation en première instance. L’audience, suspendue peu après 17 h, doit reprendre ce mercredi. Le procès devrait durer, sauf surprise, jusqu’au 16 janvier prochain.

>>> A LIRE – CPI – Fatou Bensouda : « Bemba reconnu coupable, un message fort adressé à tous les chefs militaires »

En première instance, l’ancien vice-président de la RDC, emprisonné depuis mars 2008 dans le quartier pénitentiaire de la CPI, a été reconnu coupable de trois chefs de « crimes de guerres » et de deux chefs de « crimes contre l’humanité », le 21 mars 2016, pour les actes commis par les hommes du Mouvement de libération du Congo (MLC), présents en Centrafrique entre octobre 2002 et mars 2003.

Condamné pour ces faits à 18 ans de prison le 21 juin de la même année, Jean-Pierre Bemba a également été condamné à un an de prison supplémentaire pour « subornation de témoin » dans une procédure disjointe.

Un procès très attendus par toutes les parties

Source : abangui

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE