Deux condamnations par contumace à la perpétuité pour le meurtre de Modeste...

Deux condamnations par contumace à la perpétuité pour le meurtre de Modeste Bria

15
PARTAGER

En Centrafrique, deux accusés ont été jugés en leur absence mardi 9 décembre à la Cour criminelle de Bangui, pour le meurtre en novembre 2013 d’un haut magistrat, Modeste Bria. Cet assassinat avait suscité une immense onde de choc dans la société centrafricaine, entrainant le blocage quasi-complet du système judiciaire centrafricain pendant des mois. Les deux accusés ont été condamnés par contumace à la prison à vie.
Crime crapuleux ou politique ? « On a la ferme conviction qu’il s’agit d’un crime commandité » commente aujourd’hui un magistrat du parquet.

Dans la nuit du 16 au 17 novembre 2013, Modeste Bria, directeur des services judiciaires au ministère de la Justice, est attablé dans un petit bar du quartier Sica 2 à Bangui. Deux hommes s’assoient à la table d’à côté, puis le suivent lorsqu’il quitte les lieux. Au moment où il regagne son véhicule, ils l’abattent et repartent avec la voiture. Des éléments qui accréditent la thèse d’un crime commandité.

A la vérité, personne n’a jamais réellement cru à la thèse du crime crapuleux mise en avant à l’époque par le gouvernement du régime Djotodia. La conséquence – peut être voulue par les instigateurs présumés – aura été le blocage complet du système judiciaire centrafricain pour des mois.

Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20180110-justice-rca-assassinat-modeste-bria-2…

Source : Africatime

Africatime

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE