Centrafrique: la coordination du MPC appelle la population à la vigilance contre...

Centrafrique: la coordination du MPC appelle la population à la vigilance contre les menaces de Noureddine Adam du FPRC

266
PARTAGER

La coordination du Mouvement Patriotique pour la Centrafrique (MPC), a appelé dans un communiqué datant de 9 janvier 2018, la population à la vigilance faces aux menaces des groupes armés. Cet appel est lancé à la suite de la menace proférée par le leader du groupe rebelle FPRC, Noureddine Adam, dans une interview de l’Agence France Presse (AFP), publiée le 26 décembre dernier.

Le chef rebelle du FPRC, Noureddine Am, a manifesté son intention de marcher sur Bangui pour reprendre le pouvoir comme le cas du 24 mars 2013, en renversant le Général d’Armées François Bozizé du pouvoir. Dans un communiqué de presse parvenu à la rédaction de Corbeau News, la coordination du MPC dénonce ce qu’elle appelle le chantage du leader du FPRC.

« Le MPC condamne avec vigueur ce chantage. Ce n’est pas au moment où l’espoir d’une vie meilleure renaît et les populations meurtries par tant d’années de souffrances aspirent à créer une cohésion sociale mise à mal qu’il faut rappeler l’époque meurtrière qui a brisé des vies, divisé des familles », lit-on dans le communiqué signé Abdel Karim Moussa dit Général de Brigade, Coordonnateur Général du MPC.

Regroupés au sein de ce mouvement, la coordination du MPC, ce groupe politico-milit aire qui occupe la zone nord de la République Centrafricaine estiment qu’il faut s’inscrire dans la logique de dialogue avec le gouvernement et la communauté internationale afin de contribuer au relèvement du pays.

« Nous clamons haut et fort que ce n’est pas le moment où nous travaillons d’arrache-pied avec le gouvernement et la communauté internationale à faire oublier les souffrances endurées pendant cette triste période qu’il faut raviver les déchirements et les humiliations en proférant des menaces de recréer l’enfer planifié et méthodiquement exécuté », indique le communiqué.

Par ailleurs, la coordination du MPC rassure le gouvernement de sa détermination d’honorer tous ses engagements de poursuivre ses efforts pour aboutir à une paix durable en Centrafrique.

La coordination du MPC en appelle la population « à résister aux marchands de la mort avec leurs hordes de mercenaires qui sèment la terreur, attisent la haine ».

Éric Ngaba

Source : abangui

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE