Première grève pour le nouvel aéroport de Dakar

0
201

Le trafic est interrompu à l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) depuis jeudi soir pour au moins 24 heures, à la suite d’un « mouvement d’humeur » des aiguilleurs du ciel, a affirmé à l’AFP une employée du service d’information de l’AIBD.

« Cette situation est la conséquence d’un mouvement de grève des contrôleurs aériens » de l’Asecna (Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar), déclenché vendredi à 00H01 GMT et avec un préavis jusqu’à 23H59, selon un communiqué du consortium LAS, gestionnaire de l’aéroport.

>> Lire l’article aussi : Le Sénégal inaugure aujourd’hui un nouvel aéroport international à Diass

La société « déplore les conséquences de ce mouvement, qui impacte fortement l’image du Sénégal, ainsi que le service rendu aux passagers et aux compagnies aériennes ».

L’Asecna na pas fait de commentaire dans l’immédiat.

Ce mouvement intervient alors que le président Macky Sall, qui a inauguré en grande pompe l’aéroport en présence de ses homologues gabonais Ali Bongo, bissau-guinéen José Mario Vaz s présidents et gambien Adama Barrow, en voyage à l’étranger, doit regagner le pays dans la soirée.

>> Lire l’article aussi : La nouvelle compagnie aérienne sénégalaise pourrait décoller plus tôt que prévu

Selon plusieurs médias sénégalais, dont les quotidiens L’Observateur et l’As, les aiguilleurs du ciel dénoncent leurs conditions de travail et notamment les problèmes de transport pour se rendre au nouvel aéroport, beaucoup éloigné de la capitale que le précédent.

L’AIBD se situe à Diass, à 47 km au sud-est de Dakar, alors que l’aéroport international Léopold-Sédar-Senghor (AILSS), reconverti en aéroport militaire depuis une semaine, se trouve en proche banlieue.

Avec AFP

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

Laisser un commentaire