Armes russes en Centrafrique : Washington, Paris et Londres demandent plus d’informations

0
342

Les trois pays ont demandé au Kremlin des informations supplémentaires sur la fourniture d’armes russes en Centrafrique, sans s’opposer à leur livraison.
Les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni ont demandé à la Russie davantage d’informations sur une fourniture d’armes russes à l’armée centrafricaine, sans toutefois s’opposer à leur livraison, ont indiqué mercredi des diplomates. Une décision à ce sujet qui revient à accorder à Moscou une exemption à l’embargo sur les armes imposé à la Centrafrique depuis 2013.

Numéros de série. « Notre seule demande est que la délégation russe fournisse les numéros de série des armes données au Comité chargé de contrôler l’embargo, comme ça on pourra suivre les armes entrant en Centrafrique », a indiqué un responsable américain sous couvert d’anonymat. « C’est une demande raisonnable et qui souligne l’importance de bien prendre en compte ensemble la protection physique, le contrôle et la sécurité des entrepôts, ainsi que la gestion des armes et munitions remises », a-t-il ajouté.

Source : abangui

abangui

Laisser un commentaire