Un mort dans un attentat-suicide dans le nord du Cameroun

0
187

« Une explosion provoquée par un kamikaze a tué un membre d’un comité de vigilance dans la soirée à Matakaya », dans la zone d’Amchidé, à la frontière du Nigeria, a rapporté sous couvert d’anonymat un responsable d’un groupe d’auto-défense de cette ville.

Le kamikaze est aussi mort dans l’explosion, a-t-il ajouté.

L’attaque et le bilan ont été confirmés à l’AFP par une source sécuritaire présente dans la région.

Mardi, deux civils ont péri dans un autre attentat-suicide contre une mosquée de Kerawa, dans la même région du nord du Cameroun.

Depuis 2014, date à laquelle le Cameroun a commencé à lutter contre Boko Haram, ce groupe a tué « 2.000 civils et militaires » et enlevé « un millier de personnes » dans l’extrême-nord du pays, selon le centre d’analyse International Crisis Group (ICG).

Depuis son apparition il y a huit ans, Boko Haram, actif dans les pays frontaliers du lac Tchad (Nigeria, Cameroun, Niger et Tchad), a provoqué la mort d’au moins 20.000 personnes.

Avec AFP

Source : VOAAfrique

VOAAfrique

Laisser un commentaire