Le Président Touadéra inaugure deux centres d’apprentissage et de formation de la...

Le Président Touadéra inaugure deux centres d’apprentissage et de formation de la Jeunesse pionnière nationale près de Bangui

25
PARTAGER

Bangui – Le Président de la République Faustin Archange Touadéra a inauguré samedi 11 novembre 2017 deux Centres d’apprentissages et de formation de la Jeunesse Pionnière Nationale(JPN) de Bogoula (45 km au nord de Bangui) et de Nzila (9 km au sud-ouest de Bangui) pour un coût total estimé à 2,30 milliards de F.CFA.

La création de ces centres disposant chacun de salles de classes, d’un bloc administratif, d’une infirmerie, d’un dortoir, d’un poulailler, d’une bergerie, d’une porcherie et de points d’eau potable vise à renforcer la résilience nationale et créer les conditions pour un développement durable.

Le ministre de l’Economie du Plan et de la Coopération, Félix Moloua, a indiqué que l’ouverture de ces deux centres construits et équipés sur financement de la Banque Africaine de Développement (BAD) s’inscrit dans le cadre de l’exécution de la première phase du programme d’appui à la reconstruction des communautés de base.

Il a souligné que ces centres seront spécialisés dans les filières de formation quantitative dans les domaines tels que :l’agriculture, (maraichage), l’élevage (Bovin, Porc, Volaille, Pisciculture et Boucherie).

« La réalisation de ces projets vise à matérialiser les engagements du président de la République le jour de son investiture, à savoir : redonner de l’espoir aux peuples centrafricains », a souligné le membre du gouvernement.

Le Haut-Commissaire chargé de la Jeunesse Pionnière Nationale, Cyriaque Souké, a, quant à lui, exhorté les autres partenaires à emboîter le pas à la Banque Africaine de Développement en vue de réduire l’extrême pauvreté en Centrafrique.

Enfin le Représentant résident de la Banque Africaine de Développement en Centrafrique, Brice Mikponoue, a de son côté réitéré le soutien continu de son Institution aux efforts de relèvement et de développement de la République Centrafricaine.

Source : abangui

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE