Casques bleus: «tourner la page» des abus sexuels

Casques bleus: «tourner la page» des abus sexuels

20
PARTAGER

Le nouveau chef des opérations de maintien de la paix à l’ONU veut «tourner la page» des Casques bleus impliqués dans des abus sexuels. Il a aussi dit vendredi à Genève qu’il demandera de «modestes renforts» en Centrafrique et que 150 gardes seront déployés en Libye.

Contingent retiré

«Nous avons une politique beaucoup plus forte» contre les violences sexuelles, a dit devant la presse le Français Jean-Pierre Lacroix. Il faut désormais «s’assurer réellement de sa mise en oeuvre», a ajouté le sous-secrétaire général de l’ONU.

L’attitude des Casques bleus responsables d’abus en Centrafrique a «été scandaleuse», mais «des dizaines de milliers» de leurs collègues «font bien leur travail» dans le monde, a-t-il dit. Fin décembre dernier, une enquête interne des Nations Unies avait permis d’identifier plus de 40 Casques bleus soupçonnés d’avoir perpétré des agressions sexuelles en 2014 et 2015.

Un contingent avait été retiré. Ajoutée au désengagement de troupes américaines et de celles d’un pays voisin, cette mesure doit désormais être suivie d’une augmentation des capacités face à la «hausse des menaces» en Centrafrique où l’ONU a récemment mis en garde contre des signes de génocide.

Lire la suite sur: https://www.tdg.ch/monde/casques-bleus-tourner-page-abus-sexuels/story/1…

Africatime

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE