Centrafrique : Manifestation des centrafricains des Etats-Unis à New-York

Centrafrique : Manifestation des centrafricains des Etats-Unis à New-York

57
PARTAGER

BANGUI, 12 aout 2017 (RJDH)–Les résidents centrafricains des Etats-Unis d’Amérique ont organisé une manifestation devant le siège des Nations-Unies à New-York le 10 août pour alerter l’opinion sur le conflit qui continue de faire des victimes.

La crise centrafricaine a pris une tournure inquiétante et son centre de gravité s’est déplacé au Sud-Est avec son lot de malheur et d’exactions de Droits de l’Homme.

Devant le bureau en verre de l’Organisation des Nations-Unies, hommes, femmes et enfants venus des quatre coins des USA et vêtus de tee-shirts rouge et de pantalon noir, brandissaient le drapeau centrafricain et des pancartes sur lesquels la plupart des messages  réclamaient la paix et la justice pour les victimes du conflit : « You want peace in CAR » et « no amnisty for rebels in Central African Republic ».

Après ce lobbying, dans son mot de remerciement adressé aux membres de la communauté centrafricaines des USA, appelée Us Sewa, Mr Désiré Mbata-Ngombé, le Secrétaire Général de l’association est optimiste sur la réussite de cette manifestation qui a atteint son objectif. Pour lui, « le message que nous avons apporté hier au niveau des Nations-Unies était passé ».

Cette réussite se justifie par « la présence sur les lieux de l’événement de la présence du personnel de l’ONU qui est sorti de leur bureau pour venir lire les messages inscrits sur les pancartes », a cru Désiré Mbata-Ngombé.

Pour les autres jours, Us Sewa organisera prochainement une mobilisation le 22 septembre lors de l’Assemblée Générale de l’ONU et « je demande aux centrafricains de s’unir de se mobiliser encore plus : avec plus de monde le message de la RCA passera ».

La diaspora centrafricaine des Usa souhaitent rencontrer le Président centrafricain, F.A Touadera pendant sa présence d’ici un mois au Etats-Unis d’Amérique. Elle invite des Députés de la RCA dont les circonscriptions sont durement touchées et qui ont les moyens de voyage de faire le déplacement pour de New-York.

La démarche des centrafricains des USA est à saluer et déjà d’autres diaspora centrafricaine envisage d’organiser des marches pour la paix en République Centrafricaine.

En RCA, le Droit International Humanitaire a encore été violé il y a une semaine à Gambo. Des Volontaires de la Croix Rouge ont été lâchement assassinés. L’ONU est accusée par une frange des centrafricains d’ « immobilisme » face aux groupes armés.

RDJH

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE