Centrafrique : Accord politique pour la paix signé à Rome par les...

Centrafrique : Accord politique pour la paix signé à Rome par les groupes armés

33
PARTAGER

BANGUI, 19 Juin (RJDH)–Après une discussion ouverte à Rome à l’initiative de la communauté Saint Egidio, un accord politique pour la paix vient d’être signé, ce 19 juin 2017 par les groupes armés.

Centrafrique : Accord politique pour la paix signé à Rome par les groupes armés

Participant à l’accord de [email protected]

La paix est-elle possible ? C’est la question essentielle que se posent déjà des internautes centrafricains à l’annonce de cette signature. Celle-ci intervient alors que le pays fait face à un regain des violences faisant plus de 500.000 déplacés, un pic contrairement à 2014, l’année où les violences ont atteint un niveau inquiétant.

Cet accord prévoit un cessez-le feu « immédiat » sur tout le territoire national. Le gouvernement Centrafricain a signé cet accord avec 13 groupes armés, sauf le mouvement 3R qui n’a fait le déplacement de Rome.

Les signataires de cet accord s’engagent à la « réouverture du territoire national à la libre circulation des personnes et des biens avec la levée des barrières illégales comme conséquence immédiate du cessez-le-feu ».

Le gouvernement par contre se charge « d’obtenir la représentativité des groupes militaires à tous les niveaux »,  ainsi qu’à « la reconnaissance de ces groupes comme partie prenante de la reconstruction ».

Si certains centrafricains saluent cet accord et qualifie d’un « pas important vers la paix », d’autres sur les réseaux sociaux restent pessimiste car selon eux, « des accords ont été signés mais les signataires ne respectent pas les termes de ces contrats ».

Des réactions officielles ne sont pas encore enregistrées au moment où nous mettons sous presse cette information.

Draft final Sant’Egidio(1)

 

RDJH

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE