Centrafrique : Les forces de l’ordre accusées d’être à l’origine de la...

Centrafrique : Les forces de l’ordre accusées d’être à l’origine de la faible recette lors du match RCA-Rwanda à Bangui

35
PARTAGER

Bangui – La Fédération Centrafricaine de Football (FCF) accuse les forces de l’ordre d’être à l’origine de la faible recette pendant le match RCA-Rwanda du dimanche 11 juin à Bangui. Selon Octave Mahamat Adiallo, président de la commission sélection au sein de la FCF, les recettes d’entrée sont à 15 millions contre 25 millions pendant le dernier match à domicile contre l’Angola en juin 2016.

Octave Mahamat Adiallo a précisé que la FCF avait préparé des billets pour 25 millions de FCFA. Malheureusement, les recettes n’ont atteint que 15 millions. Ce qui fait une perte de 10 millions. Pour la fédération, les forces désignées pour assurer la sécurité ont favorisé l’entrée de plusieurs autres porteurs de tenue et des mineurs.

Selon les informations du RJDH, des forces de l’ordre ont créé des entrées parallèles et ont encaissé les frais au détriment de l’équipe de la fédération. « Les gens pouvaient entrer à 100 ou 200 FCFA. C’est regrettable », a lâché une source proche de la FCF.

Octave Mahamat Adiallo se dit déçu, car selon lui, « le chef d’Etat-major des armées a été mis à contribution, et ce dernier avait même lancé des communiqués sur les radios de la place pour demander à ses hommes de ne pas venir en treillis et de payer l’entrée du stade ».

Il est encore difficile de joindre le chef d’Etat-major des armées pour sa version des faits. Une source proche de la gendarmerie a regretté cette accusation ainsi que le comportement de certaine hommes en treillis au cas ces accusations seraient justifiées.

Le prochain match à domicile des Fauves de Bas, dans ces éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations, Cameroun 2019 sera en juin 2018. Logés dans le groupe H, les centrafricains recevront les Eléphants de la Cote d’Ivoire lors de la 3e journée.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE