Centrafrique, le rôle décisif de la communauté de Sant’Egidio

Centrafrique, le rôle décisif de la communauté de Sant’Egidio

28
PARTAGER

Le chemin d’une paix durable passe-t-il désormais en Centrafrique par la communauté de Sant’Egidio? Le scénario n’est pas absurde.

Après l’accord de coopération signé à Paris avec Jean-Marc Ayrault, le 18 février 2017, la communauté catholique basée à Rome a conclu un autre accord a été signé à New York , le 2 juin 2017, avec l’ONU. La France et l’Onu soutiennent en effet la médiation de Sant’Egidio qui poursuit ses efforts depuis 2013, notamment avec le Pacte républicain signé à Bangui le 7 novembre 2013, sous le régime de Michel Djotodia Am-Nondroko.

L’ « Appel de Rome » du 27 février 2015, durant la Transition de Catherine Samba-Panza, a été signé par une dizaine de personnalités en vue de permettre des élections transparentes et démocratiques, fin décembre 2015-début 2016. Sant’Egidio revient à la charge pour lancer un dialogue politique et remettre le pays sur le chemin de la paix. En qualité du président de Sant’Egidio, Marco Impagliazzo est intervenu au Conseil de sécurité, le 12 juin 2017, pour annoncer de nouvelles initiatives concernant la crise centrafricaine. Cette initiative de paix est parrainée par l’ONU.

Lire la suite sur: http://mondafrique.com/role-decisif-moines-de-santegidio-centrafrique/

Africatime