Centrafrique : Faible taux de participation à l’élection Partielle de Damara

Centrafrique : Faible taux de participation à l’élection Partielle de Damara

22
PARTAGER

DAMARA, 18 Juin 2017 (RJDH) —- Les électeurs de la circonscription de Damara 1 ont rendez-vous ce jour, 18 juin aux urnes pour élire leur représentant à l’Assemblée Nationale. Le scrutin a démarré sur une faible participation jusqu’au moment où nous mettons sous presse cet article.

Située à 75 Km à la sortie nord de Bangui, le siège de la circonscription de Damara était toujours vacant depuis six (06) mois suite au décès en janvier du Député Etienne Selekon, devenu titulaire après l’élection de Faustin Archange Touadera à la Présidence de la République. La Constitution interdit au Chef d’Etat le cumul de fonction et la séparation de pouvoir.

Deux candidats sont en lice dans cette élection partielle : Armel Balegbaya et  Pr Nestor Mamadou Nali, tous de la majorité présidentielle.

Selon l’envoyé spécial du RJDH dans la localité, les neuf (09) bureaux de vote ont ouvert leurs portes à six (06) heures du matin et la participation est faible. Il a noté qu’« aucun bureau de vote n’a atteint à la mi-journée la moitié des électeurs ». Il cite le cas du Bureau de Vote N°2 de l’Ecole Fille où, « sur 343 inscrits, 76 se sont présentés » pour remplir leur devoir civique, a ajouté notre envoyé spécial.

Cette démotivation est la suite logique du manque de campagne électorale pour mobiliser et courtiser les électeurs autour d’un projet de société. « Les candidats n’ont pas fait assez de sensibilisation dans les quartiers. Les électeurs sont démotivés », a déclaré un électeur dont ses propos ont été rapportés par l’un des envoyés du RJDH.

Le président Centrafricain, élu Député de Damara n’a pu siéger à cause de l’exige de la Constitution. Faustin Archange Touadera est arrivé aux environs de 10 heures dans le village Léa situé à 20 Km de la ville de Damara pour voter avant de retourner le même jour à Bangui.

D’après le président de l’ANE locale,  Antoine Gounedji, la circonscription de Damara compte 56 bureaux de vote pour 16.635 électeurs. L’organisation n’a pas connu des difficultés, les représentants et membres des bureaux de vote ont été formés. La sécurité est assurée par les forces de l’ordre.

Les premières tendances sortiront à 20 heures GMT. Cette élection est ouverte à deux tours si la majorité absolue n’est pas dégagée.

La présidente de l’ANE Marie Madeleine N’kouet Hoornaert avait indiqué que le gouvernement a validé un budget prévisionnel de 25 millions de CFA pour l’organisation de ces élections.

RDJH

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE