Faustin-Archange Touadéra lance les travaux d’un centre d’imagerie et d’une unité d’hémodialyse

Faustin-Archange Touadéra lance les travaux d’un centre d’imagerie et d’une unité d’hémodialyse

33
PARTAGER

Le Président de la République, Faustin Archange Touadéra, a lancé, mardi 16 mai à Bangui, les travaux de construction d’un centre d’imagerie numérique et d’une unité complète d’hémodialyse dans l’enceinte du Centre National Hospitalier Universitaire de Bangui (CNHUB).

La raison ayant conduit à la construction de ces deux structures est d’améliorer le système sanitaire et les conditions de vie des citoyens, à travers la réduction des contingences liées aux évacuations sanitaires, qui sont d’ailleurs très coûteuses pour le budget de l’Etat.

Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération a fixé le coût de ces réalisations à hauteur de 12 milliards de francs CFA, entièrement décaissés par la Banque Africaine de Développement (BAD).

Il a émis le vœu que les deux structures soient livrées dans le délai prévu de six mois.

D’autres programmes connexes sont annoncés par le Ministre Moloua. Il s’agit, entre autres, de la réhabilitation et de l’extension du Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS) et des travaux d’étanchéité du Laboratoire national.

Ces travaux sont attribués, aux dires du membre du gouvernement, à l’Entreprise Afriland.

En plus des travaux de construction et de réhabilitation, les principaux laboratoires que sont : le laboratoire national, le laboratoire de l’Hôpital Communautaire, le laboratoire de l’Hôpital de l’Amitié, le laboratoire de l’Hôpital Elisabeth Domitien, à Bimbo, le laboratoire du Camp Fidèle Obrou et le laboratoire du Centre de Santé Scolaire et Universitaire seront dotés en équipements biomédicaux et sanitaires.

Le coût des travaux connexes s’élèvent à plus de 1,5 milliards de francs CFA.

Ce projet, acquis grâce au plaidoyer du Président de la République Faustin-Archange Touadéra à l’occasion de la dernière visite du Vice-président de la BAD à Bangui, s’inscrit dans le cadre du Programme d’Appui à la Reconstruction des Communautés de Base-Phase I (PARCB-I).

Ces programmes, selon le Ministre Moloua, sont également la conséquence de l’heureux aboutissement du processus de passation des marchés, conformément aux règles de procédure de la BAD en la matière.

Le marché de la fourniture des scanners et unités complètes d’hémodialyse ainsi que des équipements de laboratoire est confié à la société Consortium Equipement NUMELEC.

Il faut signaler que dans le cadre du lancement des travaux du PARCB-I, le 3 février dernier, les études architecturales et techniques de toutes les infrastructures à construire ou à réhabiliter sont confiées au bureau d’études SCETI.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE