Centrafrique : Le préfet du Haut-Mbomou inquiet du retrait progressif de troupes...

Centrafrique : Le préfet du Haut-Mbomou inquiet du retrait progressif de troupes ougandaises

7
PARTAGER

ZEMIO, 20 Avril 2017(RJDH) —Ghislain Dieu-Bénit Kolengo, préfet du Haut-Mbomou se dit inquiet et appelle le gouvernement à redéployer les FACA dans la localité et plaide pour la prorogation du mandat des troupes ougandaises dans la région. Souci exprimé alors que ces forces ont amorcé de retrait progressif du pays.

Cette inquiétude des autorités administratives intervient alors que les forces américaines vont quitter l’est du pays le 25 avril. Les forces ougandaises sous mandat de l’union africaine pour traquer Joseph Kony ont aussi annoncé leur retrait pour le mois de mai. Cette situation ne rassure pas les autorités qui plaident pour un déploiement des FACA et redoutent un éventuel trouble sécuritaire dans leur région.

Des sources proches de la préfecture indiquent que le préfet est d’autant plus inquiet suite à la décision du haut commandant militaire des troupes ougandaises qui lui réaffirme sa volonté de quitter la ville. « D’ici la fin de la semaine, il y n’aura pas un élément des forces ougandaises à Zémio », s’inquiète-t-il de son retour de mission de Zémio.

Et si les ougandais se félicitent d’avoir anéanti la LRA, le scepticisme gagne encore les cœurs selon le préfet. « Je ne suis pas convaincu de cette déclaration. Tant que Joseph Kony, le bourreau n’est pas arrêté et que ses éléments sont dans la région, c’est déjà une menace pour les paisibles citoyens », a-t-il ajouté.

Les Forces de défenses ougandaises de la lutte contre la LRA ont annoncé leur retrait de la ville d’Obo à l’est du pays et de Centrafrique à la fin du mois de Mai prochain.

RDJH

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE