Centrafrique: création d’un canal de réflexion et d’échange avec les jeunes

Centrafrique: création d’un canal de réflexion et d’échange avec les jeunes

9
PARTAGER

Le président du Parti de l’Unité et de la Reconstruction (PUR), Eddy-Symphorien Kparékouti a lancé un canal de réflexion et d’échange avec les jeunes

Le président du Parti de l’Unité et de la Reconstruction (PUR), Eddy-Symphorien Kparékouti a lancé un canal de réflexion et d’échange avec les jeunes. Il l’a annoncé ce jour au RJDH dans un entretien.

CAMAPOROSOTILASSO, c’est le nom du canal créé et lancé par le président du PUR. Il s’agit, selon Eddy-Symphorien Kparékouti, « d’un canal qui permet d’aborder des questions existentielles qui touchent la vie politique, économique, sociale, humanitaire et des questions de relations internationales aujourd’hui en vogue », a-t-il présenté.

Dans un entretien mis en ligne, le président du PUR dit vouloir créer un pont pour pousser les jeunes centrafricains à réfléchir, « sur ce qui les entoure et qui influence leur quotidien », affirme ce leader. CAMAPOROSSOLASO, d’après son initiateur est une promesse faite à la création du PUR, « lorsqu’on avait décidé la création du PUR, avec vous tous, nous avons pris l’engagement de faire en sorte que nos esprits soient désenclavés. C’est cette promesse que nous tenons avec le lancement de ce projet qui permettra à la jeune de cesser d’être de simples spectateurs. Cette jeune, une fois l’esprit libéré des pesanteurs volontairement mises sur lui, pourra donner son opinion et agir acteur averti. Pour cela il faut purifier les esprits et les compétences, pousser au débat citoyen », a-t-il expliqué.

Eddy-Symphorien Kparékouti s’est engagé à aborder plusieurs thématiques, « nous aurons à aborder la politique et la science politique, l’intégration africaine, les organisations internationales, le colonialisme depuis 1880, la guerre froide, le FMI et la banque mondiale, la démocratie et le processus démocratique en Afrique, la politique des aides en Afrique et les aides fantômes, le pouvoir et l’autorité, le gouvernement et la gouvernance, les idéologies politiques, le programme d’ajustement structurel, les périodes de la renaissance, le terrorisme, les empires romain et automan, l’islam, la politique moderne » a énuméré le président.

CAMAPOROSSOLASSO sera enregistré par le président du PUR et vulgarisé à l’endroit de toutes les couches sociales en Centrafrique et ailleurs. La diffusion est hebdomadaire. Le président du PUR dit rendre des mesures pour que des réactions aux différentes publications lui parviennent afin d’aborder des réponses.

Le premier numéro de ce canal de réflexion et d’échange est attendu la semaine prochaine. Notons que c’est la première fois qu’un président de parti politique initie un tel projet d’échange avec les jeunes sur des questions aussi sensibles.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE