Les Peuhls aussi persécutés en Centrafrique

Les Peuhls aussi persécutés en Centrafrique

17
PARTAGER

Plus de 2 000 membres de cette communauté de pasteurs auraient été tués et des dizaines de milliers obligés de fuir vers d’autres pays.

Bangui. De notre correspondantC’est une salle de classe perdue dans les entrailles du quartier PK5, l’enclave musulmane de Bangui. Quatre femmes et dix enfants y vivent. Maissa ajuste son voile, le regard vague, un bébé dans les bras : « J’ai fui la ville de Bria [dans le centre-est du pays] car des combattants ont tué mes deux fils et mon mari. Puis ils ont volé notre bétail ! » Habiba s’approche.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE