Troubles en RCA : Un média accuse sans preuves les assaillants d’être...

Troubles en RCA : Un média accuse sans preuves les assaillants d’être partis du Tchad

91
PARTAGER

La frontière tchado-centrafricaine reste à ce jour fermée, et ce depuis le 12 mai 2014, afin de prévenir des troubles sécuritaires.

Serait-ce une tentative de mettre de l’huile sur le feu ? Un média centrafricain a accusé aujourd’hui une “bande armée en provenance du Tchad” de se diriger vers la ville centrafricaine de Bambari, après avoir “investie hier” la ville de Kaga-Bandaro, “aux environs de 20 heures”. Toutefois, aucune preuve n’est fournie et le média avance des “sources anonymes”.

Pourtant, la frontière tchado-centrafricaine reste à ce jour fermée, et ce depuis le 12 mai 2014, afin de prévenir des troubles sécuritaires. Un contrôle accrue est effectif afin d’éviter toute déstabilisation.

En Centrafrique, une lutte oppose des combattants du FPRC à ceux de l’UPC. Toutefois, la MINUSCA a tracé une ligne rouge afin d’éviter un affrontement entre les deux factions rivales, et a été contrainte, hier, de faire usage de la force.

abangui

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE