Centrafrique : Un homme accusé d’avoir tué le député de Damara, échappe...

Centrafrique : Un homme accusé d’avoir tué le député de Damara, échappe à un lynchage populaire

36
PARTAGER

Damara, 25 janvier (RJDH)—Un homme d’une cinquantaine, accusé d’avoir été à l’origine de la mort du député de Damara a failli être lynché mardi dernier dans cette localité du centre de la RCA. Le présumé sorcier a été retiré de la ville par la gendarmerie, selon les informations du RJDH.

Une autorité locale jointe par le RJDH a confirmé l’information. Cette source accuse un groupe de jeunes assimilés aux Anti-Balaka. L’accusé, d’après la même source, a été sauvé par une équipe de la gendarmerie, « Gustave Nguerrele, c’est l’homme qui est accusé  par ces jeunes comme étant auteur de la mort du député Etienne Selekon. Je ne sais pas s’ils ont des preuves mais, ils ont tenté d’incendier son domicile. En plus il a échappé à un véritable lynchage. C’est grâce à la gendarmerie qu’il a eu la vie sauve »  a-t-elle expliqué.

De sources concordantes, une enquête a été ouverte sur ces allégations,  « la gendarmerie de Damara a ouvert une enquête judiciaire sur ce problème et pour le moment l’accusé est transféré à Bangui afin d’éviter tout désagrément », confie une source indépendante. Le Directeur Général de la gendarmerie, contacté par le RJDH dit n’avoir pas des éléments sur ce dossier.

Etienne Selekon, député suppléant, passé député titulaire en faveur de l’élection de Touadéra comme président de la République, est mort samedi 21 janvier dernier au Cameroun où il était évacué sanitairement.

RDJH

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE