Centrafrique : La ville de Bossangoa en chantier pour accueillir Touadera

Centrafrique : La ville de Bossangoa en chantier pour accueillir Touadera

22
PARTAGER

BOSSANGOA, 23 Janvier 2017 (RJDH) – Faustin Archange Touadera et son gouvernement sont attendus dans deux semaines à Bossangoa, chef-lieu de la préfecture de l’Ouham. Les autorités administratives et locales se mobilisent à cet effet. L’information confirmée au RJDH par le secrétaire général de la préfecture,  Ferdinand Moussa Kongaté, ce 23 janvier au sortir de la 6e réunion y relative.

Le déplacement du chef de l’Etat et de son gouvernement dans la préfecture de l’Ouham  productrice de coton s’inscrit dans le cadre de relance des activités agricoles après la crise qui a affecté ce secteur. Cette visite est perçue comme une marque de reconnaissance à cette population qui a massivement voté pour le président Touadera lors du second tour des élections.

Le secrétaire général de la préfecture de l’Ouham, Moussa Ferdinand Kongaté présente les avancées dans les préparatifs de réception « pendant les réunions organisées par la préfète de l’Ouham, neuf commissions sont mises en place. Nous avons la commission sécurité, santé, hébergement, restauration,  finance, pavoisement, pour ne mentionner que ceux-ci », a-t-il énuméré avant d’ajouter que la SODECA et l’Enerca sont à pied d’œuvre aussi faire réussir cette visite.

La visite de Touadéra et sa suite à Bossangoa est prévue pour le début du mois de février, où le gouvernement projette relancer la campagne cotonnière en payant les arriérés des producteurs de coton.

Elle permettra aussi de lancer les activités de la reprise de la société cotonnière dans la ville. Plusieurs autres activités seront aussi menées durant ce séjour, qui fera de Bossangoa la brève capitale de la République.

Le 15 octobre 2016, le chef de l’Etat avait fait un déplacement à Mbaïki lors de la journée mondiale de l’alimentation pour encourager la relance des activités agricoles.

RDJH

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE